Aller directement au contenu

Catégorie : Société

Je cherche un homme… politique

Un philosophe grec, Diogène le cynique, est passé dans l’imagerie populaire, qui a retenu, parmi d’autres, l’anecdote suivante : il se promenait à Athènes, en plein jour, une lanterne à la main, en disant à tout qui voulait l’entendre : « Je cherche un homme. » La période difficile que traverse aujourd’hui – mais pas seulement aujourd’hui – le monde politique wallon inciterait le simple citoyen à se promener à travers la Wallonie, une lanterne à la main, en…

Le pouvoir de faire ceinture

Clic ! Vous venez de la boucler. Votre ceinture de sécurité. Et par là, vous vous êtes exprimé. Vous pouvez vous sentir envahi par une sorte de béatitude, ou, à tout le moins, d’autosatisfaction. Car vous êtes inconsciemment conscient de vos responsabilités et des priorités du moment. Ce simple clic vous met au rang des Européens économes : la commission européenne vient de débloquer 1,4 million d’euros pour tenter de généraliser le port de la…

Tricheries et champignons

En 1935, Sacha Guitry publie les Mémoires d’un tricheur. Le héros – à moins qu’il soit antihéros ? – inaugure l’histoire par une petite tricherie : il vole six sous dans la caisse de l’épicerie familiale. La sanction tombe : le grand-père prive l’enfant d’un plaisir important pour lui : « Ce soir, tu seras privé de champignons ! » Peu de temps après, l’intéressé se retrouve seul derrière les sept corbillards qui emmènent tous les autres membres de la famille, empoisonnés par…

Un tuyau pour l’enseignement : reproduction débouche sur création

Dans le monde de l’enseignement, nous avons enfin quitté la préhistoire pédagogique pour entrer – qui l’ignorerait encore ? – dans l’ère des compétences. Le raisonnement qui justifie de vénérer la compétence est simple : à quoi bon se bourrer le crâne de « savoirs morts » si ce n’est pas pour devenir « plus efficace dans la vie courante » ? La conséquence poussée à l’extrême serait l’impossibilité d’apprendre quelque chose à un élève ou de l’évaluer en dehors d’une situation dont…

(A)morale politique

Nous le constatons souvent : les jeunes se désintéressent de la politique, quand ils ne prennent pas les hommes politiques en horreur, affirmant – sans trop de nuances – que « ce sont tous des pourris ». De quels citoyens sera fait demain si cette vision demeure ou se propage ? Une tâche prioritaire de l’éducation consiste donc à réhabiliter le politique, si noble dans son essence, si noir parfois dans ses « huiles ». Les prototypes de citoyens dans la…

Citoyen entre devoir et droit

Une réflexion sur la citoyenneté a beaucoup à gagner si elle met en regard, dans leur spécificité, les conceptions grecque et romaine en la matière. C’est ce que je tenterai ici, bien conscient toutefois des limites que le genre impose à pareille démarche. Car, à vouloir faire ressortir des lignes de force, on perd forcément une richesse certaine de nuances ; et à présupposer qu’un processus unificateur est possible, dans ce cas précis, on s’expose à…

DÉNIGRER L’ÉCOLE : UNE ATTITUDE AUTODESTRUCTRICE…

Qu’en est-il aujourd’hui de l’« image de marque » de l’école et des enseignants ? La question se pose dans l’absolu, indépendamment de circonstances particulières. Mais elle s’est posée avec plus d’acuité en 1990 et elle ressurgit en cette fin d’année scolaire, suite aux perturbations qui ont marqué les derniers mois. Sans jouer les grands clercs, ni même faire référence aux enquêtes organisées sur le sujet, on peut constater ceci. Notre pauvre monde – à tort, je pense,…

L’école… et Charles Péguy

Voici, si l’on peut dire, l’avis de Charles Péguy sur les difficultés de l’enseignement en Communauté française. On sait, en histoire et en politique, qu’il n’y a jamais rien de pareil et, en même temps, jamais rien de totalement nouveau. Ce texte en est la confirmation éclatante. Il nous a été envoyé par François-Xavier Druet, enseignant au Collège Notre-Dame de la Paix et aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur. Je crois profondément…

Morale de crise ou crise morale ?

À côté du temps de guerre et de la « morale » des affaires, y aurait-il aujourd’hui une « morale de crise » ? Elles m’étonnent, ces circonstances particulières qui mettent entre parenthèses les valeurs qu’une société s’est évertuée à promouvoir et à inscrire dans des lois démocratiques. Soudain, parce que les conditions d’environnement changent, l’acte reconnu comme immoral en autres temps devient moral, acceptable, voire recommandable et digne d’éloges. Admettons l’existence de cas extrêmes. Mais, en dehors de ceux-là,…

La bévue pédagogique du millénaire

À la suite d’autres pays européens de culture gréco-latine, la Communauté française de Belgique va-t-elle commettre, dans l’enseignement fondamental et général, une erreur qui ferait tache et qui ferait date ? Je voudrais attirer l’attention de tout un chacun sur ce risque : l’élimination du latin et du grec de la formation de base des jeunes. Nous agirions ainsi, alors que la France, par exemple, nous a devancés dans cette dérive et tente de faire aujourd’hui marche…