Aller directement au contenu

Catégorie : Langues anciennes

Pure fiction : quand Cyrus parle à six Russes

Dans l’Histoire de la littérature, Lucien de Samosate, rhéteur grec du IIe siècle, a été le premier à nous faire entendre des Dialogues des morts. Le ton de Lucien y est souvent badin, voire frise la gaudriole. Le procédé a été repris ensuite par Fontenelle et par Fénelon, sous le même titre. Il s’agit de mettre face à face et de faire dialoguer deux ou plusieurs personnages historiques, fictifs ou mythologiques. Que diriez-vous d’un petit…

Le job de tyran ? Peu attirant

Dans bien des régions du monde, les idées et les pratiques d’extrême droite semblent (re)trouver vigueur et attirer des ouailles de plus en plus nombreuses. Même des régimes réputés démocratiques se choisissent comme dirigeants, par élection, des autocrates déclarés ou mal déguisés. Le métier de tyran est (re)devenu branché et ne souffre d’aucune pénurie. Comment vivent les professionnels du secteur ? Oserions-nous un brin d’empathie à leur égard et nous demander s’ils sont heureux d’être ce…

Cordonnier, pas au-delà de la sandale

La langue latine ne désarme pas. Peu à peu minorée, voire marginalisée dans l’enseignement, elle reste en embuscade dans notre quotidien et ressurgit par plus d’un détour. Elle a réussi un récent coup d’éclat avec le mot de l’année 2021 choisi par les internautes du Soir et de la RTBF : ultracrépidarianisme. Apparu dans sa version anglaise – ultracrepidarianism – dès 1819, le mot n’a connu sa graphie française qu’il y a peu, en 2014. L’ultracrépidarianisme…

Et si nous « pygmaliions » 2022 ?

Au rayon des mots nouveaux agréés par les dictionnaires, la pandémie a la partie belle : les apocopes corona et réa,  coronapiste, « piste cyclable provisoire née du déconfinement pour favoriser la pratique du vélo en ville », arrivent en tête de liste. Pour contourner les obsessions du moment, oserais-je une autre proposition en vue du recensement de 2023 ? Je suis tenté par un verbe d’inspiration mythologique : « pygmalier ». Dans la mythologie grecque, Pygmalion, sculpteur chypriote descendant d’Athéna…

L’Épicure de rappel

(version intégrale) Après des siècles de cohabitation, le moment est-il venu de placardiser les penseurs anciens ? Et avec eux le grec et le latin qui donnent accès à leur lecture dans le texte même ? L’éducation, qui se veut moderne et numérique, y gagnerait-elle ? Ou, au contraire, se saignerait-elle ipso facto – et à tort – d’une part importante de son humanisme, sinon de son humanité ? Fervent supporter de l’Antiquité grecque, je reste stupéfait de vérifier…

L’Épicure de rappel

(version abrégée) Faut-il placardiser les penseurs anciens et, avec eux, le grec et le latin, accès directs à leur lecture ? Une éducation qui se veut moderne et numérique y gagnerait-elle ? Ou, au contraire, se saignerait-elle ipso facto d’une part notable de son humanisme, sinon de son humanité ? Ces échos intemporels, chaque époque les entend de sa propre oreille. À condition qu’une écoute attentive évite les simplismes. Un exemple type ? Épicure, associé sans nuances à la…

La prosopopée des réseaux soucieux

Avez-vous déjà recouru à la prosopopée ? Peut-être. Consciemment ou non. Car, comme Monsieur Jourdain, chez Molière, faisait de la prose sans le savoir, on peut faire des prosopopées à son insu. Il suffit de faire parler un être absent ou mort, un animal, voire une chose personnifiée. Une prosopopée a marqué l’histoire de la littérature. Socrate, dans sa prison, attend son exécution. Pour dissuader ses amis, parmi lesquels Criton, de le faire évader, il donne…

Sénèque prophétise la cohue d’Internet

De tout temps et jusqu’à nos jours, les rues ont connu la cohue. De la frénésie des soldes d’été ou d’hiver aux manifestations de soutien ou de protestation, du Tour de France à la Marche blanche, les afflux de personnes nous ont habitués à leur déploiement, à leur envahissement, voire à leurs déchaînements. Ces agitations restent à l’ordre du jour. Mais la bousculade le plus impressionnante n’est-elle pas aujourd’hui virtuelle ? Internet et surtout les réseaux…

Quand l’empereur Marc-Aurèle parle de l’après-Covid

« Des retraites, les gens s’en cherchent à la campagne et en bord de mer et en montagne. Mais toi aussi, tu as l’habitude de tels désirs passionnés. Or tout cela est un comble d’insignifiance, alors qu’il t’est permis, à l’heure que tu veux, de faire retraite en toi-même. C’est que nulle part l’homme ne trouve de refuge plus tranquille ni plus désencombré que dans son âme à lui, surtout celui qui détient en son for…

Excellence, ne tronquez pas le latin, s.v.p.

Le Pacte d’excellence en a surpris plus d’un en plaçant le latin parmi les matières du tronc commun et donc pratiquées par tous jusqu’à la troisième année des humanités. Il n’a bien sûr pas surpris les convaincus, dont je suis : le latin a assez fait ses preuves, depuis deux millénaires, qu’il est à même de former et de structurer des intelligences capables de s’adapter à tous les types de raisonnements, y compris scientifiques. Une question…