Aller directement au contenu

Catégorie : Médias

Écoutons le Grand Comploteur

Une épidémie en entraîne une autre. Ou elle aggrave une maladie déjà présente, qui va tabler sur les circonstances pour redoubler de virulence ou frapper de nouvelles victimes. Ainsi en est-il du « complotisme », mot dont la propagation n’est pas loin de concurrencer celle de « confinement ». Tentons de cerner l’attitude du complotiste intégral – dont il est heureusement probable qu’il n’existe pas sous cette forme absolue. Il refuse toute évidence. Chaque fait, même simple et banal,…

La déferlante des écrits vains

Par les temps qui courent, (presque) chacun a son mot à dire. Et le plus souvent, il le dit ou il l’écrit. Les canaux multipliés assurent une grande diversité des supports. Mais les fondamentaux demeurent : des lettres, des mots, des lignes, des pages, des papiers – même s’ils ne consomment pas de papier –, des articles… La filière est respectée sur toute la ligne. Encore faut-il que ces moyens servent un rédacteur qui ne se…

Un silence religieux

C’est le matin de Pâques. Il est huit heures. J’allume la radio. Surprise ! On parle de religion. Pour signaler que les chrétiens n’ont droit qu’à une fête de Pâques en modèle réduit. Ce qui vaut mieux, quand même, que la suppression pure et simple,  l’année dernière, de toutes les célébrations. À Rome, continue le reportage, le baromètre des contaminations impose une désertion des pèlerins. À la grande désolation des restaurateurs et des hôteliers qu’on interroge…

Le journalisme sur le fil du rasoir

Rêvez-vous d’être journaliste ? Calmos ! Car le statut est tout, sauf une sinécure. La tâche d’informer n’est-elle pas plus que jamais enserrée dans une sorte de nœud gordien ? La nature même de la profession la situe au carrefour d’exigences contradictoires. Le sociologue Patrick Champagne[1] le souligne : « Il n’existe pratiquement pas de grande presse d’informations générales qui puisse obéir à de pures considérations intellectuelles. La concurrence, l’urgence, les considérations de ventes et les contraintes politiques pèsent en…

Doléances d’un pangolin chagrin

Je m’appelle Ugolin. Pangolin à courte queue, je vis dans une forêt de Hubei, pas très loin de la ville de Wuhan. Je prends la parole pour plaider la cause animale au tribunal unilatéral des humains. Les grands singes, la chauve-souris ont déjà connu ça. Maintenant, c’est nous, les pangolins, qui sommes la cible. Nos virus vireraient de bord pour coloniser l’être humain. C’est trop fort. On commence par nous chasser. On nous mange, chair…

Internet : quand des parleurs sont pollueurs

Oui, osons le dire : il y a aujourd’hui des paroles qui polluent. Le sujet est risqué. Car le propos pourrait bien se retourner contre celui qui s’exprime. Tant pis, je m’y hasarde, en espérant me maintenir dans le camp des « antipollueurs ». L’idée première m’en est venue à la lecture d’une interview de l’acteur Alain Chabat. La question portait sur son usage des réseaux sociaux et son sentiment à leur égard. Il répond : « Je pourrais m’amuser…

Epidémie d’Epiménide

Épiménide de Cnossos. Le nom vous dit-il quelque chose ? Ce Crétois est resté dans l’Histoire parce qu’on lui a attribué la fameuse affirmation : « Tous les Crétois sont des menteurs. » Phrase dont les philosophes antiques ont fait le paradoxe par excellence. Car, si Épiménide dit vrai, l’assertion est fausse, puisqu’il est lui-même Crétois. Donc pas de vérité. Si Épiménide ment, forcément l’énoncé est faux. Donc pas de vérité non plus. Tel est le paradoxe : une indéniable…

Indiscrétion médiatique : attendez-vous à en savoir trop

« Attendez-vous à savoir… » La tournure vous dit-elle quelque chose ? Avez-vous connu cette grande journaliste française, Geneviève Tabouis, qui introduisait ainsi ses chroniques dans les années 50 et 60 ? Nombre d’« informations » fournies par les médias invitent à paraphraser sa formule et à se demander où tracer, dans l’indiscrétion médiatique, la ligne rouge entre le tolérable et l’inacceptable, comment soupeser le trop. Trop souvent, attendez-vous à en savoir trop. Vous lisez, par exemple : l’expertise psychiatrique d’un accusé…

Persifflages et autres quolibets

Le persifflage est un vice à la mode, et, s’il faut en croire Molière, tous les vices à la mode passent pour vertus. Le paysage quotidien fourmille de ces persiffleurs, qui « tournent quelqu’un en ridicule en employant un ton de plaisanterie ironique ou en feignant de le louer, de lui témoigner de la sympathie, de l’intérêt ». Cela fait rire et le rire fait vendre. L’humour est devenu une denrée tellement indispensable qu’on s’ingénie à lui…

Depuis que la Toile a régné

Titre de la Rédaction : L’araignée Internet a tissé sa toile Qui aurait pu, au milieu du xxe siècle, prévoir qu’un grand nombre d’individus allaient « réseauter » ? À chose nouvelle, mot nouveau. « Réseaute » celui qui développe son réseau de relations et en tire parti, pour mieux ressauter sans doute, notamment du point de vue professionnel. Les relations humaines sont aussi vieilles que l’homme ; mais les moyens de les rendre innombrables en un instant sont sans conteste…