Aller directement au contenu

Catégorie : Enseignement

Un tuyau pour l’enseignement : reproduction débouche sur création

Dans le monde de l’enseignement, nous avons enfin quitté la préhistoire pédagogique pour entrer – qui l’ignorerait encore ? – dans l’ère des compétences. Le raisonnement qui justifie de vénérer la compétence est simple : à quoi bon se bourrer le crâne de « savoirs morts » si ce n’est pas pour devenir « plus efficace dans la vie courante » ? La conséquence poussée à l’extrême serait l’impossibilité d’apprendre quelque chose à un élève ou de l’évaluer en dehors d’une situation dont…

Citoyen entre devoir et droit

Une réflexion sur la citoyenneté a beaucoup à gagner si elle met en regard, dans leur spécificité, les conceptions grecque et romaine en la matière. C’est ce que je tenterai ici, bien conscient toutefois des limites que le genre impose à pareille démarche. Car, à vouloir faire ressortir des lignes de force, on perd forcément une richesse certaine de nuances ; et à présupposer qu’un processus unificateur est possible, dans ce cas précis, on s’expose à…

DÉNIGRER L’ÉCOLE : UNE ATTITUDE AUTODESTRUCTRICE…

Qu’en est-il aujourd’hui de l’« image de marque » de l’école et des enseignants ? La question se pose dans l’absolu, indépendamment de circonstances particulières. Mais elle s’est posée avec plus d’acuité en 1990 et elle ressurgit en cette fin d’année scolaire, suite aux perturbations qui ont marqué les derniers mois. Sans jouer les grands clercs, ni même faire référence aux enquêtes organisées sur le sujet, on peut constater ceci. Notre pauvre monde – à tort, je pense,…

L’école… et Charles Péguy

Voici, si l’on peut dire, l’avis de Charles Péguy sur les difficultés de l’enseignement en Communauté française. On sait, en histoire et en politique, qu’il n’y a jamais rien de pareil et, en même temps, jamais rien de totalement nouveau. Ce texte en est la confirmation éclatante. Il nous a été envoyé par François-Xavier Druet, enseignant au Collège Notre-Dame de la Paix et aux Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix à Namur. Je crois profondément…

Éduquer à entreprendre ou à être un suiveur ?

L’esprit d’initiative se perd. Non seulement chez les ingénieurs, qui en auraient bien besoin pour contribuer à une relance économique, mais partout ailleurs. Un exemple criant, dans un autre secteur, est celui des politicienx, totalement dépassés par la contrainte économique, incapables d’initiatives politiques – au sens plein du terme –, réduits aux ficelles, aux « trucs », au système D pour grappiller des sous et des voix. L’éducation a sa part de responsabilité dans cette faillite. Car que faut-il…

La bévue pédagogique du millénaire

À la suite d’autres pays européens de culture gréco-latine, la Communauté française de Belgique va-t-elle commettre, dans l’enseignement fondamental et général, une erreur qui ferait tache et qui ferait date ? Je voudrais attirer l’attention de tout un chacun sur ce risque : l’élimination du latin et du grec de la formation de base des jeunes. Nous agirions ainsi, alors que la France, par exemple, nous a devancés dans cette dérive et tente de faire aujourd’hui marche…

Une Ministre pickpocket

En 1995, les mesures prises par la Ministre de l’Education Onkelinx ont provoqué des grèves durables. J’ai pensé que l’opposition aux décisions gouvernementales était fondée, mais que les élèves ne pouvaient pas faire les frais d’une opération de grève. J’ai donc continué à assurer un enseignement adapté aux circonstances pour les élèves (rares) qui continuaient à fréquenter l’école. Les « pouvoirs publics » ont décidé d’englober dans un même ensemble tous les professeurs d’un établissement grévistes ou…

Elevons le débat : serions-nous gouvernés par des nombrilistes ?

Laissons-nous entraîner, si vous voulez bien, dans une contemplation rêveuse des mé­thodes politiques pratiquées aujourd’hui par ceux dont nous avons fait les dépositaires du bien commun. Un exemple pris au hasard peut servir de point de départ. Le numéro télévisé dans « Mise au point », le 11 février sur la RTBF, d’une politicienne bien connue du public avait peut-être attiré l’attention de certains auditeurs : cette dame parle en « je », et même en de multiples « je ».…